L'envers du blog

L’envers du blog – Pourquoi je n’aime pas les partenariats … đŸ€ŠđŸ»â€â™€ïž

FinalitĂ© rĂȘvĂ© de tout blogueur : le partenariat, ou la collaboration avec des marques qui reconnaissent votre travail… seulement voilĂ , moi je ne le ressens pas comme ça du tout!

closeup-type_4460x4460

Cela fait dĂ©jĂ  un moment que je voulais vous parler d’autre chose que de beautĂ©! c’est la raison pour laquelle ce blog n’a pas un nom Ă  connotation makeupesque, je voulais laisser la porte ouverte Ă  une Ă©volution potentielle. C’est pas dit que je le ferai souvent , mais je pense que c’est important que, vous qui me lisez, sachiez comment j’envisage le blogging.

Un blog, ce blog, c’est une implication, un temps personnel Ă©norme que j’y consacre. Certaines revues me demandent des jours de travail que je fais avec plaisir et avec passion.

Alors, c’est Ă©vident, quand des propositions commencent Ă  arriver, on se sent flattĂ©, on se sent plus important.  Certaines portes s’ouvrent, comme celles des plateformes collaboratives entre marques et influenceurs. Ces sites oĂč nous pouvons « commander » des produits gratuitement. Seulement voilĂ  une fois passĂ© l’euphorie que nous fait ressentir notre ego, et bien moi je ne me sens plus la mĂȘme…

lenses-lattes_925x.jpg

Ma nature de grande gueule (un peu cagole sur les bords) qui dit beaucoup trop de gros mots, se sent vraiment bien ici, sur ce blog, Ă  partager sa passion et Ă  dire ce qu’elle pense (surtout des choses positives heureusement) sans retenue et sans rien devoir Ă  personne à part elle-mĂȘme!

Je publie ce que je veux, quand je le veux !

C’est cette libertĂ© lĂ  que nous enlĂšve les collaborations.

Je ne dis pas que c’est mal, c’est gĂ©nial de pouvoir tester de nouveaux produits gratos (l’argent ne tombe pas du ciel, ça coĂ»te un bras d’avoir un blog!) Ces partenariats nous donnent de la matiĂšre pour publier et c’est une chance, tout le monde n’a pas le mĂȘme budget Ă  consacrer Ă  sa passion. C’est pour cela que vous continuerez Ă  voir quelques partenariats de temps en temps (si un produit m’intĂ©resse vraiment).

designers-desk-with-coffee-wireframes_925x.jpg

Je constate juste qu’aprĂšs quelques collab (il ne m’en a pas fallu beaucoup pour comprendre) je ne blogue plus de la mĂȘme maniĂšre.

Les dĂ©lais obligatoires de publication meÂ đŸ€ŹđŸ€ŹđŸ€Ź!!! De plus Ă  cause de cela, je suis obligĂ©e de faire passer en prioritĂ© ces revues au lieu de suivre mes envies et mes coups de cƓur. Ce qui devait arriver arriva, une revue publiĂ©e sur 3 est une collab !! Ce que je ne voulais surtout pas.Â đŸ˜©

Je ne trouve aucun plaisir Ă  publier avec un calendrier … savoir que j’ai des dates butoirs et que je vais devoir pondre un article Ă  23h un mardi soir sans envie parce que la date approche, et que si je suis en retard je vais voir ma « note » descendre (oui parce qu’on est notĂ© comme des Ă©lĂšves de CP!!) Merci mais j’ai 30 ans et je ne vais plus Ă  l’Ă©cole depuis longtemps… sur CE blog c’est moi le patron!! 😝 )

De mĂȘme sur les rĂ©seaux ou il faut publier un post, relayer sur Twitter, partager sur Facebook… chiottes Ă  la fin !

Ils essayent de nous faire oublier que nous faisons de la pub gratuitement pour leurs produits (je ne sais pas si vous rĂ©alisez ce que coĂ»te la publicitĂ© « traditionnelle ») … Et on culpabiliserait presque de publier en retard ou de ne pas Ă©crire un texte assez long… bref! Je garde en tĂȘte que dans cette histoire les marques sont beaucoup plus gagnantes que nous (personne ne remplit son frigo avec une crĂšme Ă  15€).

Parler de produits que je n’aurais sans doute jamais achetĂ© moi mĂȘme (Ă  cause de leur prix bien souvent) et que je vous expose sachant que trĂšs peu d’entre vous pourrons se le permettre. C’est pas moi !

Encore heureux que nous restions libre de nos opinions… au moins ça!

De toute façon, vu mon tempĂ©rament, vaut mieux pas qu’on m’interdise de dire ceci ou cela, ce serait le meilleur moyen que j’achĂšte moi mĂȘme le produit pour en faire une revue libre!

tidy-desk-in-window-light_925x.jpg

Si un jour je dois monĂ©tiser ce blog (dans le but de m’autofinancer uniquement) ce ne sera sĂ»rement pas grĂące Ă  des revues forcĂ©es.

Me voilĂ  donc tiraillĂ©e, entre le besoin d’avoir de la matiĂšre pour mon blog (et donc demander ou accepter des produits) et garder l’entiĂšre liberté de publier ce que je veux quand je le veux. 

AprĂšs plus de deux ans, ce blog continue de grandir et je vous en remercie. Vous ĂȘtes de plus en plus nombreux Ă  vous abonner et j’adore Ă©changer avec vous. Mais si vous ĂȘtes comme moi, je suis sĂ»re que vous n’aimez pas les blogs ou 3 articles sur 5 sont des revues de produits envoyĂ©s.

Je n’ai pas de problĂšme avec les envois de produits sans contrepartie, puisque par dĂ©finition, le partage reste spontanĂ©. Ce qui me dĂ©range c’est le manque de spontanĂ©itĂ© des posts imposĂ©s.

J’aime la spontanĂ©itĂ© des rĂ©seaux sociaux et d’internet. Vous allumez, vous avez un truc Ă  partager, vous partagez, point.

makeup-brushes-on-marble_925x

J’espĂšre que ce premier post « coup de gueule » ne vous aura pas trop dĂ©plu mais j’avais vraiment envie de partager mon ressenti sur ce monde que je dĂ©couvre au fil des annĂ©es. Cet article n’engage que moi, c’est un avis purement subjectif, ne vous sentez pas visĂ© si votre avis diverge du mien et que vous adorez les posts sponso ou que vous avez un calendrier bien calibrĂ© avec chaque post prĂ©vu 2 mois Ă  l’avance (j’en suis complĂštement incapable 😂)

J’espĂšre que vous serez nombreux Ă  rĂ©agir en commentaire pour me dire ce que vous en pensez.Â â˜źïž

Love 💙

Elsa

17 rĂ©flexions au sujet de « L’envers du blog – Pourquoi je n’aime pas les partenariats … đŸ€ŠđŸ»â€â™€ïž »

  1. Hello!

    Je dĂ©bute dans ce monde de blogging, et je dois bien admettre que j’aime cette libertĂ©!
    J’achĂšte les produits, certes, mais parce qu’ils me font envie. J’explique pourquoi je l’ai achetĂ© et ce que j’en pense en toute transparence et non en devant tourner 106 fois une phrase dans tout les sens pour qu’elle plaise a une marque.
    De plus je pense que ça ne doit pas ĂȘtre Ă©vident de rĂ©aliser un article qui plaise (surtout s’il est notĂ© comme tu le dis) et dans un temps imparti en ayant un boulot et une vie de famille..

    En tout cas j’aime bien cette transparence que tu livre 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis pas encore rendue Ă  ce stade niveau blogging mais c’est vrai que c’est une question qui peut se poser. Quand on accepte des partenariats on accepte d’ĂȘtre « moins libre » sur son blog ce qui est contradictoire parce qu’en crĂ©ant ce blog le but Ă©tait d’ĂȘtre totalement libre et transparent ! C’est pourquoi il faut choisir minutieusement ce que l’on accepte ou pas 🙂 En tout cas moi j’aime toujours autant ton blog que ça soit partenariat ou pas car je sais que tu es sincĂšre ❀

    J'aime

  3. Hello, je suis trĂšs surprise de ton article. J’ai eu de nombreux partenariats et Ă  aucun moment il m’a Ă©tĂ© demandĂ© de contenus spĂ©cifiques, de dĂ©lai imparti… je pose mes conditions dĂšs le dĂ©but et cela n’a jamais gĂȘnĂ©. Je pense qu’il faut ĂȘtre ferme avec les marques.
    Bon courage.

    Aimé par 1 personne

  4. Hello,
    Merci pour ta franchise dans cet article, c’est trĂšs intĂ©ressant ! Les choses s’Ă©claircissent peu Ă  peu (notamment sur intagram, avec l’obligation de mentionner les partenariats rĂ©munĂ©rĂ©s).
    De mon cĂŽtĂ©, je ne mentionne que les produits qui me plaisent, mes coups de cƓur et mes derniers achats. Lorsque je n’apprĂ©cie pas un produit, je ne le mentionne tout simplement pas car la marque a malgrĂ© tout investi du temps, de l’énergie et du savoir-faire dans un produit que je n’apprĂ©cie pas moi mais qui pourrait plaire Ă  d’autres. Et d’ailleurs, la mauvaise publicitĂ©, c’est de la publicitĂ© quand mĂȘme, non ? 🙂
    A bientĂŽt,
    Jen

    J'aime

  5. Je trouve ton article extrĂȘmement intĂ©ressant dans la mesure oĂč il fait Ă©cho Ă  un problĂšme qui je pense devient presque palpable dans la blogosphĂšre beautĂ© : le trop plein de pub. Certes, et je suis parfaitement d’accord, tenir un blog beautĂ© coĂ»te un bras : je suis biens placĂ©e pour en parler, je n’ai jamais fait d’articles sponsorisĂ©s. Mais il s’agit Ă  l’origine de notre passion, de produits que l’on aurait achetĂ© avec ou sans blog.

    Le partenariat pose la question de savoir si mĂȘme sans celui-ci on aurait achetĂ© le produit et dans 80% des cas aujourd’hui, dans la blogosphĂšre, la rĂ©ponse est non. Je ne reproche pas aux bloggeuses (on ne parlera mĂȘme pas es youtubeuses…) d’accepter des produits gratuits. Je leur reproche de ne pas rĂ©-investir ces Ă©conomies dans des marques de niche, moins connus. RĂ©sultat des courses : je me retrouve Ă  guetter Instagram pour guetter des nouvelles marques, lĂ  oĂč avant il me suffisait de consulter des blogs.

    Ce que je tente de dire, et que tu soulignes avec beaucoup d’Ă -propos dans ton article, c’est que les blogs beautĂ© deviennent pauvres de nouveautĂ©s. On va avoir 400 articles sur la nouveautĂ© Too Faced et seulement 3 sur Coloured Raine (par exemple).

    En tous les cas merci d’ouvrir le dĂ©bat ! C’est bon signe. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Je suis d’accord avec toi, on voit beaucoup trop souvent les mĂȘmes marques, les mĂȘmes produits !! Au grĂšs des envois « PR »… c’est chiant !! Et j’en suis la premiĂšre victime. Tu me donnes d’autant plus envie de chercher moi mĂȘme des produits dont on parle moins. Les chaĂźnes YouTube sont juste devenus des chaĂźnes de pub… heureusement certaines sortent du lot. J’espĂšre que les choses vont bouger. Bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  6. Tu as toujours Ă©tĂ© une personne censĂ©e, intelligente et honnĂȘte ! Fais juste ce qui te rend heureuse et ca se ressentira Ă  travers tes mots et tes conseils ! Si on te lis c’est bien pour ton avis Ă  toi pas celui des marques !

    Fais juste ce qui te plait !

    Love you

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou Elsa, je comprends tout Ă  fait ton ressenti car je lis pas mal de choses sur les problĂšmes dĂ©coulant des partenariats. Pour ma part, je n’ai jamais rencontrĂ© de soucis mais je pense que la maniĂšre dont j’aborde les choses a entrainĂ© cela. Je vis Ă  l’autre bout du monde et du coup, dĂšs les premiĂšres propositions, j’ai toujours prĂ©cisĂ© dans ma rĂ©ponse que je n’Ă©tais absolument pas maitre des dĂ©lais postaux et donc que je ne pouvais pas m’attacher Ă  un calendrier et que si je n’aimais pas le produit, je le dirais mais j’expliquerais pourquoi. Et contre toute attente, je n’ai eu que des partenariats trĂšs chouettes avec des interlocuteurs adorables et trĂšs peu ont fui (il y en a quand mĂȘme) devant mon discours. Par contre, cela n’est valable que lorsque tu es en contact direct avec la marque (certaines m’ont mĂȘme envoyĂ© des petits mots pour prendre des nouvelles aprĂšs le cyclone qui a frappĂ© l’Ăźle l’annĂ©e derniĂšre). Pour les agences et les plateformes, c’est autre chose et je pense que les soucis viennent essentiellement de lĂ  car eux-mĂȘmes ont la pression des marques qui payent un service. TrĂšs intĂ©ressant en tout cas et je te souhaite de t’Ă©panouir avant tout, avec ou sans partenariats car nous sommes d’accord, ce n’est pas un pot de crĂšme qui va nous nourrir. Gros bisous.

    J'aime

    1. Merci pour ta rĂ©ponse. Je pense mieux savoir comment je souhaite procĂ©der Ă  l’avenir. Je ne me ferme pas Ă  d’autres propositions bien au contraire. Je ne veux juste pas « polluer » mon blog avec des articles que je n’ai pas envie d’Ă©crire. J’adore dĂ©couvrir de nouveaux produits et cela sera toujours le cas. Avec toutes les influenceuses peu scrupuleuses qui rodent, je souhaitais juste mettre les choses au clair sur mon point de vue, vis Ă  vis de mes lecteurs. Et j’adore Ă©changer avec d’autres blogeuses !!! 😝 Bisous

      J'aime

  8. Hello
    Et moi qui croyait ĂȘtre la seule…..merci Ă  toi.
    Je vois les choses Ă  peu prĂšs de la mĂȘme façon. Je ne dĂ©sire pas devenir auto-entrepreneur et ĂȘtre « obligĂ© » d’accepter des partenariats avec des dates et des prestations imposĂ©es (publication instagram / TW etc…) et me disant un salaire est un salaire.
    Tout comme toi J’aime la libertĂ© de pouvoir dire ce que je veux sur mon blog et quand je le veux….moi aussi je suis le boss sur mon blog aprĂšs tout !
    Et puis avouons le : on ne peut pas dire d’un produit envoyĂ© gratuitement (et peut importe la marque) qu’il n’est pas bon ou inefficace. Une instagrameuse vient dans faire les frais il y a peu de temps. Elle Ă  du retirer son post car elle y stipulait juste une rĂ©action allergique….comme quoi on ne peut pas tout dire quand une marque vous sollicite.
    Merci Ă  toi pour ce article.
    Estelle

    Aimé par 1 personne

    1. Moi je le dis quand un produit ne me convient pas mĂȘme si c’est une collaboration. Et tant pis pour les mĂ©contents. Mais on ne peut s’empĂȘcher de culpabiliser, c’est dingue. En tout cas je prĂ©fĂšre garder ma libertĂ© ! Merci Ă  toi pour ton commentaire 😘

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s